READ ME

Loraine Furter

Bruxelles-Typo
note de recherche
sur les lettrages de la Halte Congrès

La Jonction Nord-Midi, qui relie la gare du Nord et la gare du Midi de part et d’autre de Bruxelles, est un projet du début du XXe siècle dont le chantier a été retardé successivement par la Première Guerre mondiale, la grande crise financière des années trente et la Seconde Guerre mondiale, avant que la Jonction soit inaugurée en 1952 par le roi Baudouin.

La conception de la gare Bruxelles-Congrès est confiée à l’architecte Maxime Brunfaut en 1948, qui avait été désigné en 1947 pour terminer la gare centrale, à la mort de l’architecte Victor Horta qui en avait commencé la réalisation dans les années 30.

Si la construction des gares de la Jonction Nord-Midi de Bruxelles est relativement bien documentée, il est difficile de trouver des informations sur les travaux typographiques de sa signalétique.

La tour de ventilation de la Halte Congrès et, à ses pieds, l’auvent en aluminium couvrant l’escalier d’accès aux guichets. Photo Sergysels & Dytens

Dans un album promotionnel, l’entreprise Fred Sage & Cie présente ses réalisations à la Halte Centrale et Congrès, d’après les plans de l’architecte Maxime Brunfaut. Leur travail, “contribuant une fois de plus à la modernisation de Bruxelles”, comporte “la plus grande partie des travaux en bronze et en métal léger: habillage des auvents, batteries de portes, encadrements des entrées et des vitrines, guichets et le tableau horaire.” Dans la courte description, aucune mention n’est faite du travail de lettrage métallique en relief qui orne les auvents, entrées et murs des gares – bien qu’il soit présent dans la plupart des photographies de cet album.

Photographies de la Halte Centrale (les quatre premières) et de la Halte Congrès (la dernière) publiées dans l’album “Contribution de Sage dans la Jonction”.

D’autres projets de Brunfaut comportent le même choix typographique pour leur signalétique, une typographie linéale géométrique, moderniste, de type préindustriel. Variant d’un projet à l’autre, ces lettrages sont proches du Futura, caractère dessiné par Paul Renner en 1927, un des caractères plus utilisés du 21ème siècle et particulièrement des années 50.

Bâtiment du journal Vooruit, Gand, 1931.
Bâtiment du journal Le Peuple, La Presse Socialiste, Gand, 1931.
Dessin de Brunfaut pour le pavillon Bell Telephone de l’Expo 58.

Le numéro 14 de la Revue Rythme, publication de la Société centrale d’architecture de Belgique, est consacré à la Jonction Nord-Midi. On y trouve des articles et des détails techniques sur l’architecture des gares de la Jonction, mais aussi des pages de publicités liées aux différents matériaux de la gare, dont une publicité pour l’entreprise de lettrage en relief Rodel, qui a réalisé les lettrages des Haltes Centrale et Congrès, comme en témoignent les photographies présentes dans l’image.

Revue Rythme numéro 14, avril 1953, p.XII.

Dans un document trouvé sur un site de vente aux enchères, une double page du catalogue Rodel montre un extrait du catalogue de lettrages proposés par l’entreprise (mais maleureusement pas celui que nous cherchons).

Catalogue Rodel, Lettres en relief, date inconnue.

Sans plus d’informations nous en resterons donc pour l’instant au caractère linéal géométrique moderniste proche du Futura.

Dessin original du Futura, dont un specimen a été conservé dans l’atelier de typographie de La Cambre à Bruxelles. Les typographes Fernand Baudin et Christopher Burke estiment qu’il s’agit de la première fonte d’essai du caractère, offerte par Paul Renner à Henry van de Velde.
Vue frontale sur l’entrée de la gare. Photographie publiée dans l’album “Contribution de Sage dans la Jonction”. Bilinguisme à l’extrême.

Suite au prochain épisode!

Work in progress August 2015.