READ ME

Loraine Furter

Lire [modifier]

La Bibliothèque de l’université de Liège contient dans sa réserve précieuse un exemplaire de la première édition du De revolutionibus orbium coelestium (Des Révolutions des orbes célestes) de Copernic, publié peu avant sa mort en 1543. Pour son opposition au géocentrisme de l’époque, le livre est mis à l’Index en 1616 et interdit de publication et de lecture par l’Église catholique romaine jusqu’au XIXème siècle. L’exemplaire de la Bibliothèque de l’université de Liège est malgré tout conservé et fait maintenant partie des pièces clés de la collection.

Schéma de la nouvelle perspective amenée par Nicolas Copernic: la terre n’est pas, ou plus, le centre de l’univers.
Double page du Nicolai Copernici Torinensis De revolutionibus orbium coelestium, Nicolas Copernic, libri IV, Nuremberg, Iohannes Petreius, 1543.

L’imprimé de Liège est couvert d’annotations manuscrites de deux contemporains de Copernic: Erasme Reinhold (1511-1551), professeur de mathématique et grand astronome, et Paul Wittich (ca 1550-1587), mathématicien itinérant. Les deux ont eu accès successivement au livre dans la ville de Wittenberg, où ils l’auraient annoté — notes que l’on a également pu retrouver dans des éditions personnelles et dans d’autres éditions, attestant d’une pratique de la note “multipliée” dans plusieurs ouvrages, dans le but d’une transmission “large” de ces ajouts.

Détail: annotations dans la marge de la page.

Les marques se situent en marge du texte imprimé sous la forme de commentaires et de calculs, mais aussi dans le texte même: des soulignements et même des corrections ont été ajoutées au texte original. La pratique de l’anotation et du marginalia se prolonge de l’histoire du manuscrit à celle des imprimés, et forme une sorte d’écriture collaborative, par couches successives de différents écritures.

En précurseurs des utilisateurs et utilisatrices de Wikipédia, Reinhold et Wittich commentent et corrigent le texte de Copernic pour les lecteurs et lectrices à venir… qui peuvent aujourd’hui continuer ce travail, de l’imprimé au manuscrit, aux outils digitaux de partage actuels: https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Nicolas_Copernic,_Nicolai_
Copernici_Torinensis_De_revolutionibus_orbium_coelestium,_libri_IV,_
Nuremberg,_Iohannes_Petreius,_1543_(annotations_et_corrections).jpg

Photo d’un détail du De revolutionibus orbium coelestium sur Wikimedia Commons.

Lire Livres d’images - Images du livre. L’illustration du livre de 1501 à 1831 dans les Collections de l’Université de Liège, l’article 32 rédigé par Cécile Oger.

Work in progress, version 0.1, 15 août 2016.